Jean-Claude GAUDIN considère que l’Etat doit rester partie prenante du capital de la SNCM Imprimer
Mardi, 27 Septembre 2005
Au moment où le Gouvernement annonce son choix pour la reprise de la SNCM confrontée à une situation financière très dégradée, Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, rappelle que les objectifs à poursuivre par toutes les parties prenantes à cette situation sont le maintien de l'unicité de l'entreprise, la garantie du service public de la continuité territoriale avec la Corse, et la préservation maximale de l'emploi par le repreneur de la compagnie.

Dans cette perspective, Jean-Claude GAUDIN considère qu'il est essentiel que l'Etat reste partie prenante au capital en conservant une participation significative dans la SNCM. Cette solution lui paraît de nature à renforcer toutes les garanties pour le personnel et le développement de la société.

C'est la position qu’il a fermement exprimée, lundi 26 Septembre, au Préfet de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, et ce jour même auprès du Premier Ministre et du Ministre des Transports.