Marseille accueille le Sommet des Deux Rives Imprimer
Lundi, 24 Juin 2019

Marseille est le cadre du Sommet des Deux Rives qui réunit, en présence du Président de la République Emmanuel MACRON, les Ministres des Affaires Etrangères et les représentants des dix pays participants.

 

Jean-Claude GAUDIN, en recevant les hôtes de ce Sommet au Palais du Pharo, rappelle que « c’est en ce lieu même que s’est tenu les 3 et 4 novembre 2008, le premier sommet de l’Union pour la Méditerranée qui venait d’être créée dans le cadre de la présidence française de l’Union Européenne et dans la continuité du processus de Barcelone. »

Le Maire de Marseille évoque ces « dix ans de vision et de travail partagés pour faire progresser le partenariat euro-méditerranée face aux enjeux économiques, écologiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés solidairement. »

A cet égard, il souligne que « nombre de liens et d’accords de coopération unissent nos Etats et nos villes du pourtour méditerranéen et nous permettent de développer des projets en nous rapprochant des populations.

Rappelant que « Marseille a toujours été au carrefour de la rencontre des peuples de la Méditerranée », Jean-Claude GAUDIN relève que la deuxième ville de France est « au cœur d’un espace identitaire singulier et partage les valeurs, mais aussi les défis et les risques de toute une civilisation. »

De ce fait, poursuit-il, « l’âme de Marseille est de privilégier les valeurs d’accueil, de tolérance et de fraternité, et aujourd’hui encore, tout à l’opposé des discours de repli et d’exclusion que portent certaines voix mauvaises. »

S’adressant à Emmanuel MACRON, dont il se félicite de « l’affection et de l’intérêt » qu’il porte à Marseille, Jean-Claude GAUDIN conclut : « Nous sommes convaincus que c’est par les rencontres et le travail en commun que vous-même et votre Gouvernement, avec tous les représentants des Etats de la Méditerranée, ferez prospérer la paix, la stabilité et la prospérité des peuples de la Méditerranée, nos frères dans la Communauté de destin d’hier, d’aujourd’hui et de demain. »