Marseille développe les lieux d’accueil pour la petite enfance Imprimer Envoyer

La Ville de Marseille conduit, depuis de nombreuses années, une politique volontariste d’accueil de la petite enfance, de soutien au développement des modes d’accueils et d’accompagnement à la parentalité.

« En 2019, la Ville aura ainsi consacré au total 57 millions d’euros pour le fonctionnement des crèches municipales et associatives, et 1,7 million d’euros en dépenses d’investissement, accompagnée dans cet effort par la Caisse d’Allocations Familiales », précise Jean-Claude GAUDIN.

Le Maire, visitant les crèches associative « L’îlot Minots » et municipale « Pont-de-Vivaux » (10è ardt), à l’occasion de la « rentrée des crèches 2019-2020 », rappelle qu’il « a toujours tenu à investir sur l’avenir en répondant du mieux possible aux besoins des plus jeunes et aux attentes des familles ».

Par son engagement dans le cadre du 3è Contrat Enfance Jeunesse 2016-2019 et grâce au partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône,  amélioré qualitativement l’accueil des tout-petits.

Marseille compte 253 établissements d’accueil collectif qui proposent actuellement 16.500 places, tous modes de gardes confondus. Depuis 2014, 1.623 berceaux ont été ouverts et pour la rentrée 2019-2020, l’offre de garde collective est de 8.290 places. Un bilan dont Jean-Claude GAUDIN félicite son Adjointe à la Petite Enfance et aux Crèches, Catherine CHANTELOT, en présence du maire de secteur Lionel ROYER-PERREAUT.

 
 

Vidéos