Pathé Gaumont propose une nouvelle expérience de cinéma à Marseille Imprimer Envoyer
Jeudi, 09 Mai 2019

L’ouverture du complexe cinématographique EuropaCorp La Joliette, à Marseille, témoigne de la volonté du groupe Pathé Gaumont d’offrir au public une nouvelle expérience de cinéma, avec 14 salles à la pointe de la technologie, du confort et des services.

 

Situé au coeur du nouveau quartier Euromed, cet équipement à l’esthétique épurée et aux lignes futuristes signées par le designer ORA-ÏTO, relève tous les défis d’un cinéma du XXIè siècle : projection à 100% laser, système sonore dernier cri, innovations technologiques comme la 4DX qui offre une expérience cinématographique unique, concepts inédits, confort de haut niveau de service.

« Il manquait à Marseille un équipement phare pour le 7è Art. Eh bien ! le voici », se réjouit Jean-Claude GAUDIN, en inaugurant le complexe au côté de Jérôme SEYDOUX, Président du groupe Pathé Gaumont.

Initialement porté par Luc BESSON, qui a lancé le projet en 2005, EuropaCorp La Joliette complète l’offre culturelle très riche de ce secteur de la ville. « C’est une des pièces maîtresses du puzzle d’Euroméditerranée qui est enfin posée », se félicite le Maire, en présence de la Présidente de cet établissement public, Laure Agnès CARADEC.

« Les équipements de dernière génération de ce cinéma sont à la fois une réponse aux attentes d’un public exigeant sur la qualité des productions cinématographiques, mais de plus en plus exigeant sur les conditions de leurs diffusions », note-t-il.

Avec l’ouverture de ce complexe, qui offrent plus de 2.000 places, Marseille compte désormais 68 salles, soit plus de 11.000 fauteuils, et « d’autres projets sont en cours ou sur le point d’ouvrir, dans un objectif de complémentarité et de diversification de l’offre », rappelle Jean-Claude GAUDIN.

Marseille se confirme ainsi comme une Terre de cinéma, tant en matière de diffusion que de production et de tournages – Marseille, ville la plus filmée en France après Paris, a accueilli près de 500 tournages en 2018 – ou encore d’organisation de festivals de très haute qualité.

Le Maire considère que « le cinéma et l’audiovisuel constituent une filière d’excellence qui génère de l’emploi, des retombées économiques directes mais aussi indirectes, grâce au tourisme qu’elle suscite, à l’attractivité et à la renommée de notre ville qu’elle démultiplie que ce soit sur petit ou grand écran. »

 
 

Vidéos