La Ville de Marseille signe une charte avec les opérateurs privés pour réhabiliter l’habitat Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Mai 2019

La Ville de Marseille et les syndicats professionnels de propriétaires et de syndics d’immeuble signent une charte qui implique les opérateurs privés de façon prioritaire dans la prévention des situations de péril.

 

« Cette charte est la concrétisation du partenariat souhaité pour améliorer la  réactivité et le traitement par la Ville et par les administrateurs de biens des situations présentant des risques de dégradations des bâtiments », explique Jean-Claude GAUDIN.

Le 4 février dernier, le Maire avait reçu les représentants de l’Union des Syndicats de l’Immobilier (UNIS 13), de la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM 13) et de l’Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI 13). En présence de ses Adjoints Arlette FRUCTUS (Logement), Patrick PADOVANI (Hygiène et Santé) et Julien RUAS (Prévention et Gestion des Risques Urbains), il avait rappelé les responsabilités des propriétaires et de leurs organisations professionnelles.

La charte a été initiée au tout début de l’année 2019, avant même que l’Etat ne s’engage à faire réaliser un audit de l’habitat sur l’ensemble de la ville après l’effondrement d’immeubles rue d’Aubagne, le 5 novembre 2018.

Le document rappelle que le Maire dispose de ses pouvoirs de police générale et spéciale pour garantir la sécurité des immeubles et que les propriétaires, syndicats de copropriétaires et leurs mandataires, dont la mission est la conservation et l’entretien de l’immeuble et l’administration des parties communes, ont une action première et déterminante dans la lutte contre l’habitat dégradé.

Jean-Claude GAUDIN précise que cette charte a pour objectif de « mutualiser la connaissance de l’état de la sécurité des immeubles marseillais, de traiter en priorité les situations à risques pour améliorer les conditions de vie des résidents, d’associer les propriétaires et syndicats de copropriétaires à l’anticipation des risques par l’entretien régulier des immeubles, enfin de favoriser et encourager la réhabilitation de l’habitat. »

 
 

Vidéos