79e congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat Imprimer Envoyer
Mardi, 09 Octobre 2018

Jean-Claude GAUDIN accueille au Palais des Congrès au Parc Chanot (8è) le 79e congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat.

"Nous avons engagé de profondes transformations urbaines et remodelé la ville depuis plus de vingt ans", souligne le Maire de Marseille. "Nous avons construit depuis 1995 des milliers de logements sociaux pour redynamiser l’offre résidentielle et répondre aux besoins d’une grande partie de la population". Et de préciser qu'après l'Engagement Municipal pour le Logement dès 2006 pour favoriser l'accès à la propriété pour le plus grand nombre, une nouvelle politique municipale pour le logement et l'habitat a été adoptée à l'automne 2017. L'objectif, pour les années à venir, étant "de soutenir les territoires de projet pour accompagner la reconquête d’une attractivité auprès des différents usagers de la ville : habitants, actifs, entreprises, commerces et artisans".

Avec 50 % de la population de son territoire métropolitain, la Ville de Marseille développe une politique de réhabilitation et de rénovation en lien avec la Métropole Aix-Marseille Provence qui exerce de plein droit la compétence habitat et logement depuis 2016 et pilote le 1er Programme Local de l’Habitat métropolitain dans le cadre du PLH à l'échelle de 92 communes.

" Les bailleurs sociaux sont les partenaires privilégiés des collectivités dans le cadre du PLH parce qu’ils sont en lien direct avec les maires, les promoteurs et les habitants et parce qu’ils sont aussi en première ligne dans les quartiers en difficulté pour y maintenir le lien social" explique Jean-Claude GAUDIN.

" C'est notamment autour de la Porte d’Aix, de la Gare Saint-Charles ou encore de Noailles que la Ville et la Métropole mobilisent tous les partenariats possibles avec l’Etablissement Public Euroméditerranée, le Groupement d’Intérêt Public Marseille Rénovation Urbaine et les partenaires opérationnels publics et privés, en premier lieu desquels les offices et les sociétés d’HLM".

D'autres chantiers pour "faire repartir de l'avant les quartiers", sont également évoqués, comme à Saint-Antoine avec le Plan d’Aou, à Saint Barthélémy avec les Flamants ou encore à Mazargues avec la Cayolle et la Soude.

"Nous poursuivons ces politiques grâce à la synergie de tous les acteurs du développement urbain, économique et social, dans la confiance et dans la durée", insiste Jean-Claude GAUDIN, tout en pointant du doigt la nécessité d'être aidé par le gouvernement. Que ce soit "en simplifiant les procédures d’interventions sur les copropriétés dégradées", en apportant son soutien pour les quartiers et les cités les plus défavorisées et "en oeuvrant pour y ramener le droit et la sécurité", ou encore "en adoptant une attitude pragmatique et proche de la réalité des territoires".

Et le Maire de Marseille de conclure: "Travaillons tous ensemble, chacun à son niveau, pour construire l’avenir de nos villes !"

 
 

Vidéos