Le parcours scientifique et militant de Stora passe par Marseille Imprimer Envoyer
Jeudi, 31 Mai 2018

Les apports historiographiques et les avancées sociétales obtenus grâce aux travaux pionniers de Benjamin STORA sont au centre du colloque international organisé, à Marseille, autour du parcours scientifique et militant de cet éminent spécialiste de l’histoire coloniale et de l’immigration.

Jean-Claude GAUDIN ouvre ce colloque, en présence notamment de Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Il souligne que ce musée est « un lieu hautement symbolique du dialogue entre les cultures et les peuples de Méditerranée, un trait d’union, un pont jeté entre les rives de la Mare Nostrum, un outil de connaissance et de compréhension mutuelle au service des artisans de la paix. »

Le Maire de Marseille rappelle que « cette ville-port, ville-mode, terre d’accueil ancestrale depuis plus de 26 siècles, a vu transiter ou s’installer tant de familles d’origines diverses, infra ou extra-européennes et a fait preuve d’une capacité d’intégration rarement égalée. »

A l’adresse de Benjamin STORA dont il salue « la qualité de l’œuvre », Jean-Claude GAUDIN confie : « Si nous n’avons pas toujours partagé les mêmes analyses, nous nous rejoignons sur la conception humaniste qui transparait dans vos écrits : Une honnêteté intellectuelle qui amène à nuancer les points de vue au risque d’être jugé trop conciliant pour les idéologues. »

Il considère que « ce pragmatisme permet de faire avancer les idées, de rapprocher les adversaires d’hier pour les amener à s’écouter et nous l’espérons, au final de s’entendre. »

 
 

Vidéos