Ouverture d’un centre d’hébergement pour personnes en grande détresse Imprimer Envoyer
Vendredi, 04 Mai 2018

« Claire Joie », un centre d’hébergement et de réinsertion sociale réalisé par la Phocéenne d’habitations et porté par l’Association « Maison de la jeune fille - Centre Jane Pannier », accueille à Marseille des personnes en grande détresse.
Ce nouvel établissement compte 27 chambres et proposera à terme 40 places dédiées à l’accompagnement vers l’insertion et à l’accueil d’urgence. Financé en partie par la Ville, il est destiné aux jeunes filles de 18 à 25 ans, victimes de violences conjugales ou familiales, de prostitution et de traite des êtres humains, mais également à des demandeurs d’asile.

« Vous offrez à toutes ces personnes en grande difficulté un toit, un abri, un havre de sécurité et d’écoute, un premier pas vers l’insertion et l’autonomie, notamment pour les plus vulnérables d’entre elles », déclare Jean-Claude GAUDIN à l’adresse des membres de l’Association « Maison de la jeune fille - Centre Jane Pannier », que préside Jean-Louis CORDESSE.

C’est pourquoi, continue le Maire de Marseille, la Ville a soutenu la réalisation de ce centre, « soutien qui s’inscrit dans la volonté municipale d’œuvrer pour que personne dans cette ville ne soit abandonnée et laissée au bord du chemin. »

Il rappelle que cette volonté passe par la mise en place d’une politique sociale et de solidarité sur tout le territoire communal et pour tous les publics : sans-abris, personnes âgées, femmes ou jeunes gens, dont le nombre croissant dans le contexte de fragilisation économique s’avère préoccupant. « Cela ne relève pas directement d’une compétence communale, mais d’une politique volontaire que peu de villes de France développement de manière aussi importante », se félicite le Maire.

 
 

Vidéos