Un résistant et homme de conviction honoré à Marseille Imprimer Envoyer
Jeudi, 26 Avril 2018

Un boulevard du 11ème arrondissement de Marseille porte désormais le nom de Jules SEBASTIANELLI, homme épris de liberté et résistant de la première heure.

 

A l’heure de dévoiler la plaque portant le nom de cet illustre Marseillais, né le 18 juin 1920, Jean-Claude GAUDIN retrace la vie de cet « homme de conviction et de courage, un résistant qui durant toute sa vie mena un combat contre l’injustice et l’oppression. »

Arrêté et incarcéré à l’âge de 20 ans pour ses relations avec les milieux communistes, Jules SEBASTIANELLI, sitôt libéré, contribua à la création et au développement du réseau Frascati-Yves-Riand. A la fin de la guerre, il occupa le poste de Contrôleur technique du déminage.

Nommé Colonel de réserve Air, il a par la suite présidé l’Association des Officiers de Réserve de ce corps. Engagé au service du monde combattant, il a été Président de l’Union Départementale des Combattants Volontaires de la Résistance des Bouches-du-Rhône et Président-Fondateur du mémorial Jean Moulin.

Maire de Névache (Hautes-Alpes) de 1977 à 1983, il fut chargé des Affaires militaires et des Anciens combattants au Cabinet de Gaston DEFFERRE à la Mairie de Marseille.

« Tous les faits marquants de la vie de Jules SEBASTIANELLI traduisent le parcours d’un homme avant tout épris de justice et de liberté, un humaniste, défenseur sans relâche des valeurs de la République », résume le Maire de Marseille. Il estime nécessaire de « conserver sa mémoire pour transmettre aux générations futures l’héritage de son engagement et lui rendre l’hommage qu’il mérite. »

 
 

Vidéos