Le Premier Ministre inaugure deux nouvelles écoles à Marseille Imprimer Envoyer
Jeudi, 21 Décembre 2017

Le Premier Ministre Edouard PHILIPPE inaugure deux nouvelles écoles, construites dans les 8ème et 14ème arrondissements de Marseille. Ces établissements, ouverts pour la dernière rentrée scolaire de septembre, illustrent la politique volontariste de la Municipalité qui a fait de l’action éducative le premier budget de la deuxième ville de France : 237 millions d’euros en 2016.

Le Chef du gouvernement, accompagné par Brune POIRSON, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la transition écologique et solidaire et Bernard BEIGNIER, Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, se revendique « de l’ancienne école », en rappelant que « tout commence à l’école, l’essentiel et pas seulement le savoir mais aussi la vie en société. »

Edouard PHILIPPE considère que « l’’école est une communauté d’éducation, presque une famille » et il estime que « ce que nous sommes, c’est souvent ce que l’école a fait de nous. L’école nous forme, nous construit. » D’où les réformes engagées par le Gouvernement en faveur de l’éducation nationale.

Le Premier Ministre « salue et félicite » par ailleurs « le Maire de Marseille d’avoir commencé un plan vaste et massif pour construire et rénover 271 des 444 écoles de la ville. » L’ancien Maire qu’il a été « mesure l’effort consenti et considérable, mais capital car Marseille est une ville jeune et les élèves constituent notre priorité à tous. »

Pour Jean-Claude GAUDIN, « ouvrir une nouvelle école est toujours un geste fort et la présence du Premier Ministre pour cette double inauguration en restitue encore plus la portée et la valeur emblématique. »

Il réaffirme, en présence de nombreux élus, dont Martine VASSAL, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Yves MORAINE, Maire de secteur, et Danielle CASANOVA, Adjointe déléguée aux écoles maternelles et élémentaires, au soutien scolaire, que « l’action éducative est une priorité majeure de la municipalité et à l’heure où les plus hautes autorités de l’Etat engagent une politique volontariste en matière de réussite scolaire », il affirme que « la Ville de Marseille partage cette même ambition et contribue, dans son domaine de compétence, à l’effort national. »

 
 

Vidéos