Coup d'envoi de la restructuration de l'établissement de la Sainte-Trinité à l'occasion de son 140ème anniversaire Imprimer Envoyer
Vendredi, 15 Décembre 2017

Jean-Claude GAUDIN participe, dans le 9ème arrondissement, à la pose de la première pierre de la restructuration et de l'extension de l'établissement de la Sainte-Trinité, à l'occasion de son 140ème anniversaire.

Issu d'une grande propriété agricole, cet établissement scolaire fonctionne depuis 1876, date à laquelle les Religieuses Trinitaires en firent une "Maison d'Education" pour les jeunes filles pauvres de Mazargues.

Aujourd'hui, il accueille 900 élèves, de la maternelle au lycée, dans un parc verdoyant de 4 hectares.

"Le lancement de ce vaste chantier marque une étape très importante du projet de modernisation d'ensemble du complexe scolaire de la Sainte-Trinité" souligne le Maire de Marseille.

Et de rappeler que, né à Mazargues, c'est ici-même qu'il a appris à lire avec Soeur Marie, "femme d'exception qui avait un don particulier pour l'enseignement" et dont il a suivi l'exemple. "J'ai exercé pendant une quinzaine d'années ce métier passionnant et exigeant qui consiste à transmettre aux enfants le goût de s'instruire et les valeurs de citoyenneté" confie-t-il. "Mon passé d'enseignant me conduit toujours à rappeler que l'école demeure le lieu d'apprentissage et de culture qui donne à chaque élève la chance de réussir".

Jean-Claude GAUDIN souligne son attachement au principe "d'un enseignement libre qui garantit les libertés de choix et de conscience, deux libertés fondamentales de notre pacte républicain".

Et de préciser l'intérêt de la municipalité dans l'application des textes pour le financement des écoles privées sous contrat d'association et la prise en considération des 13.600 enfants concernés.

Dans le budget de la Ville, le forfait communal versé à ces établissements, y compris pour les enfants des écoles maternelles - bien que la loi ne lui en fasse nullement l'obligation - représente environ 11,6 M€ par an.

"Cela représente un effort financier tout à fait important en cette période de contrainte budgétaire et de baisse sensible des dotations de l'Etat" insiste le Maire de Marseille.

Et de remercier l'Institut Sainte Trinité "d'être un établissement offrant aux élèves du quartier et d'au-delà, un enseignement de qualité tourné vers l'avenir".

 
 

Vidéos