Le Réseau des Instances de Régulation Méditerranéennes réuni à Marseille Imprimer Envoyer
Jeudi, 16 Novembre 2017

Pour ses 20 ans, le Réseau des Instances de Régulation Méditerranéennes (RIRM) tient son assemblée générale annuelle à Marseille, au cours de laquelle Olivier SCHRAMECK, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), est élu à la tête de cette instance où il succède à l’Espagnol Joseph Maria GUINART SOLA.

 

Le RIRM a pour objectif d’encourager la contribution du secteur de la communication audiovisuelle à l’espace méditerranéen de paix et de stabilité, tel qu’il a été décrit dans la déclaration de Barcelone en 1995. A Marseille, ses membres dressent le bilan de ces vingt années et tracent les perspectives pour l’avenir, en intégrant le numérique dans la réflexion. Les travaux portent également sur les relations hommes-femmes dans les médias méditerranéens.

Jean-Claude GAUDIN se dit « particulièrement fier » de recevoir les membres du RIRM « dans un lieu aussi symbolique que le Palais du Pharo, édifié face à notre chère mer Méditerranée ». Il rappelle que Marseille « a une tradition millénaire en Méditerranée » et qu’« elle s’est bâtie puis développée au contact de toutes les populations du bassin méditerranéen, et c’est une composante fondamentale de notre identité ».

Le Maire de Marseille souligne que le RIRM « fait évoluer et progresser de façon très importante le traitement des grands sujets de société dans les pays méditerranéens, en agissant sur les règles régissant la vie des médias ». C’est là, affirme-t-il, « une action essentielle dans un monde où la télévision, la radio, mais aussi internet et aujourd’hui les réseaux sociaux, sont au centre de la sphère sociale et de la vie quotidienne de tous les individus ».

Evoquant les travaux du RIRM sur les phénomènes migratoires ou les droits des femmes, Jean-Claude GAUDIN considère que la prise en compte de ces enjeux capitaux « nous guide vers une société où la capacité à vivre ensemble doit sans cesse être mise en avant », tout en notant que « le rôle des médias est déterminant dans cette démarche ».

 
 

Vidéos