Jean-Claude GAUDIN salue la mémoire de Simone VEIL Imprimer Envoyer
Vendredi, 30 Juin 2017

« Une très grande dame vient de nous quitter et la France toute entière est en deuil d'une personnalité qui lui a fait honneur dans tous les domaines de sa vie publique et privée.


Rescapée des camps de la mort où périt une partie de sa famille, Simone VEIL a exprimé avec force et dignité, tout au long de sa vie, l'importance d'un devoir de mémoire. Et je retiens avec beaucoup d'émotion la visite que nous avons faite à ses côtés, Edouard BALLADUR et moi, des baraquements d'Auschwitz où elle avait été enfermée avec sa mère, elle qui portait encore au bras la marque du poinçon gravé à cette époque. 

Elle tira de cette tragédie une conviction et un engagement résolus en faveur de l'Europe qui la conduisirent à être la première femme élue à la tête du Parlement de Strasbourg. 

Cette détermination, ce courage et cette dignité permirent aussi à Simone VEIL de faire voter, contre des préjugés et des conservatismes forts, dans un contexte où les débats politiques étaient particulièrement vifs, la loi légalisant l'Interruption Volontaire de Grossesse. A travers cette loi qui porte son nom, elle s'affirma comme une véritable femme d'Etat, contribuant à faire progresser considérablement la cause des femmes et à changer en profondeur les moeurs de notre société. 

Cette humaniste était aussi une femme de lettres, dont l'élection au Quai Conti couronna la carrière, et une femme de coeur à laquelle me lia une profonde amitié. 

Elle avait ainsi tenue à être présente lors de mon intronisation à l'Académie de Marseille. Et parmi les multiples moments que nous avons partagés, je garde notamment en mémoire la visite qu'elle me rendait chaque été, avec son mari, quand sa santé lui permettait, pour aller ensuite à Sormiou, à Pastré ou dans les calanques. 

Je vais réfléchir rapidement à la manière dont nous pourrons honorer sa mémoire à Marseille. Mais aujourd'hui mes pensées vont vers sa famille et ses proches dont je partage l'immense tristesse et à qui j'adresse mes plus sincères condoléances.
» 



 

 
 

Vidéos