Une nouvelle stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance Imprimer Envoyer
Jeudi, 29 Juin 2017

Jean-Claude GAUDIN signe à l’Hôtel de Ville la nouvelle stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance avec Christophe REYNAUD, Préfet de police par intérim, Xavier TARABEUX, Procureur de la République et Martine VASSAL, Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

 

Cette stratégie a été mise en œuvre lors des quatre années précédentes et dans le cadre d’un programme d’actions adopté en 2010 avec les autorités partenaires.

«Efficaces, nous l'avons été collectivement avec la précédente stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance» souligne le Maire de Marseille, «puisque son bilan atteste que 80% des objectifs ont été atteints. Ce bon résultat doit nous encourager à poursuivre et à accentuer encore notre action partenariale qui nous engage sur un programme ambitieux jusqu'en 2020».

Cette nouvelle feuille de route se décline en 13 modes opératoires autour de trois axes majeurs : la sécurité et  la tranquillité publique sur les espaces publics, l’accompagnement des jeunes publics et la lutte contre la radicalisation, l’accès au droit et la justice de proximité.

«Toutes les actions qui figurent dans ce programme ont été ajustées pour combattre les comportements incivils ou délinquants qui se manifestent dans le quotidien des Marseillais» précise Jean-Claude GAUDIN.

Et de citer parmi ces actions, le déploiement renforcé des caméras de vidéoprotection (1015 caméras à ce jour), la lutte contre les nuisances sonores, le respect des emplacements, les enjeux de la vie nocturne afin de concilier le respect de la tranquillité des riverains et le dynamisme économique et culturel local…

«En matière de prévention, Marseille est la première grande ville de France à s'être dotée d'une cellule de citoyenneté et de tranquillité publique» se félicite le Maire de Marseille. «Nous avons également pu développer un partenariat avec la Justice pour l'accueil de personnes condamnées à un travail d'intérêt général, au sein des services municipaux et des mairies de secteur avec l’accueil de 270 «Tigistes» en 2016».

Enfin, Jean-Claude GAUDIN salue les 419 agents qui constituent la première police municipale de France avec 200 recrutements entre 2012 et 2013 et des moyens matériels modernisés et renouvelés. «Ce sont eux qui 7 jours sur 7, y compris la nuit, veillent sur la tranquillité publique des Marseillais. Le renforcement des effectifs, les moyens modernes que nous avons mis à leur disposition permettent de répondre à une demande sans cesse croissante de lutte contre toutes les formes d'incivilité». Et d’évoquer, avant de conclure, la récente création d'une Délégation Générale à la Sécurité au sein des services de la Ville et de remercier aussi l'ensemble des partenaires institutionnels et associatifs «qui s'investissent sans compter pour rendre notre cité plus sûre, garantir au mieux la tranquillité publique des Marseillais et accompagner ceux qui sont en difficulté».

 
 

Vidéos