Lancement de l’appel à projet international pour l’avenir du J1 Imprimer Envoyer
Mercredi, 28 Juin 2017

Jean-Claude GAUDIN participe à la conférence de presse autour de l’appel à projet international pour l’avenir de la halle J1 en présence de Jean-Marc FORNERI, Président du Conseil de Surveillance et de Catherine CABAU WOEHREL, Présidente du Directoire  au sein du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM).

 

Ce nouvel appel à projet, destiné aux investisseurs français et étrangers, vise à valoriser ce bâtiment emblématique de 25.500 m², proche du Mucem et symbole de la réussite de Marseille Provence, Capitale Européenne de la Culture en 2013.

«Je me réjouis de la démarche constructive engagée aujourd'hui entre nos institutions. Elle concrétise une confiance mutuelle retrouvée pour nouer un partenariat solide et durable, plus que jamais nécessaire au développement économique et urbain de notre territoire» se félicite le Maire de Marseille. Et de préciser qu’après la Charte Ville de Marseille - Grand Port Maritime, devrait être prochainement adoptée une charte Métropole-Port pour «accélérer les synergies».

Soulignant la réussite commerciale, touristique et urbaine de la transformation de la façade maritime, avec le MUCEM, le Silo, la Fondation Regards de Provence, les Voûtes de la Major, les Terrasses du Port ou encore les Docks, Jean-Claude GAUDIN se réjouit de cette nouvelle étape dans la mutation du littoral de Marseille : «L’appel à projet pour la halle J1 constitue une nouvelle étape dans cette ambition pour poursuivre la profonde métamorphose de ce quartier, renforcer encore son attractivité et relier plus puissamment la Ville et le Port».

D’autres engagements entre la Ville et le GPMM portent également sur divers espaces portuaires pour une ouverture plus large au public et aux entreprises.

Le Maire de Marseille et Président de la Métropole Aix-Marseille Provence évoque notamment le Master Plan de développement global du port en partenariat avec le Département, la Région et Euroméditerranée, les grandes orientations à prendre pour l’espace entre les Terrasses du Port et le Mucem, sitôt achevé le transfert des trafics internationaux vers le Cap Janet à l’horizon 2020, la consultation qui sera lancée d’ici fin 2017 pour l’aménagement concerté de l’espace portuaire entre les Terrasses du Port et le Silo, ou encore les 640 hectares dédiés au projet PIICTO, pour le développement d’activités industrielles et innovantes.

Et Jean-Claude GAUDIN de conclure : «Oui, les projets à réaliser ensemble sont nombreux et cruciaux pour le devenir de Marseille et de la Métropole. Il s'agit bien aujourd'hui de trouver un nouvel équilibre relationnel entre le premier port de France, aux enjeux de développement considérable pour l'économie nationale et locale, et la Métropole Aix Marseille Provence, qui doit favoriser dans les meilleurs délais son développement économique, tertiaire, industriel et touristique.»

 
 

Vidéos