Pose de la première pierre du cinéma Europacorp Joliette Imprimer Envoyer
Jeudi, 11 Mai 2017

Jean-Claude GAUDIN participe à la pose symbolique de la première pierre du cinéma Europacorp Joliette, réalisé par les cinémas Gaumont Pathé en présence notamment de Jérôme SEYDOUX, Président de Pathé, de Martine ODILLARD, Présidente des Cinémas GAUMONT PATHE et de Laure-Agnès CARADEC, présidente d'Euroméditerranée.

 

Une fresque réalisée par l'artiste Marseillais de Street Art, SKUNKDOG, est dévoilée à cette occasion. « C'est un projet qui me tenait à cœur tant il constitue depuis sa conception un signe fort de la transformation profonde de ces quartiers de la Joliette et d'Arenc » confie le sénateur-maire de Marseille. Et de préciser:

« Ce projet phare d'Euroméditerranée, entre aujourd'hui dans sa phase opérationnelle avec les premiers terrassements. Doté de 14 salles, ce complexe cinématographique agrémenté d'un jardin, offrira des espaces de restauration et accueillera des événements exceptionnels ».

Ouvert au public d'ici décembre 2018 pour un montant de 40 millions d'Euros HT, ce nouvel équipement est équipé des dernières technologies. Conçu par l'architecte Renaud TARAZZI, il témoigne par ailleurs de la nouvelle attractivité de Marseille dans la filière cinématographique et audio-visuelle avec l'accueil de 502 tournages en 2016 pour plus de 30 millions d'euros de retombées économiques.

« Ce cinéma aura toute sa place dans ce nouveau quartier tertiaire, au service des habitants, des visiteurs et des actifs toujours plus nombreux qui y travaillent » reprend Jean-Claude GAUDIN. Et de rappeler qu'il participe au nouveau dynamisme « d'un authentique lieu de vie entre port et ville, conçu autour de l'activité, du commerce, des loisirs et de la culture avec le Silo, le Théâtre de la Joliette Minoterie, ou encore le pôle aquatique qui ouvrira dans les prochaines années... ».

Le sénateur-maire de Marseille y voit aussi la marque de l'évolution spectaculaire d'Euroméditerranée, quartier d'affaires d'envergure internationale avec déjà 12.000 salariés et 800 entreprises. Et de se réjouir que cette plus grande opération de rénovation urbaine d'Europe du Sud, qui se poursuit avec Euromed 2, assure un équilibre entre équité sociale, croissance économique et respect de l'environnement pour Marseille et la Métropole.

 
 

Vidéos