Marseille entend garder le Centre pour l'intégration en Méditerranée Imprimer Envoyer
Vendredi, 09 Décembre 2016

La Ville de Marseille affiche sa volonté de conserver le siège du Centre pour l'Intégration en Méditerranée, administré par la Banque Mondiale et situé dans la Villa Valmer. La Municipalité veut mettre en valeur cette bâtisse de style renaissance, datant de 1865, à travers un projet innovant.

Jean-Claude GAUDIN se veut rassurant en recevant, à sa demande, Monsieur Hafez GHANEM, vice-président de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Celui-ci s'inquiète du devenir du siège du C.I.M. après l'appel à projet lancé par la Mairie pour développer l'attractivité et le rayonnement de cette villa.

Le maire de Marseille, soulignant qu'un déménagement du C.I.M. n'est pas d'une actualité proche, exprime le désir que le siège de ce centre reste dans la deuxième ville de France et évoque des propositions concrètes, notamment dans le secteur d'Euroméditerranée et le nouveau quartier d'affaires de la ville.

Il souhaite recevoir le cahier des charges quant aux besoins du Centre pour l'Intégration en Méditerranée, notamment ses contraintes au niveau de la sécurité.

Des propos accueillis avec soulagement par Mr GHANEM, qui confie son souhait de voir le siège du C.I.M. rester à Marseille, même si les propositions émises par Tunis et une ville italienne seront examinées avec attention.

 
 

Vidéos