Avec l'inauguration du Centre de Supervision Urbain, une nouvelle étape est franchie dans la lutte contre l'insécurité Imprimer Envoyer
Vendredi, 08 Février 2013

Pour la Municipalité, la lutte contre l’insécurité et la prévention de la délinquance figurent au premier rang des priorités.

Aussi, la Ville de Marseille a engagé une réforme de la Police Municipale et développé un vaste dispositif de vidéoprotection. L’ensemble constitue un outil au service de tous les marseillais : 100 policiers municipaux supplémentaires, plus de 200 caméras opérationnelles, le lancement de la vidéoverbalisation, de nouveaux cycles de travail, des moyens techniques modernisés, viennent renforcer son efficacité.

Les moyens humains, spécifiquement affectés à l’exploitation des caméras en temps réel et au commandement des effectifs de terrain, sont regroupés dans le nouveau Centre de Supervision Urbain situé dans le 3e arrondissement. Forte de ces nouveaux moyens, la Police Municipale pourra assumer mieux encore son rôle de police complémentaire à celle de l’Etat et remplir sa mission de proximité auprès des marseillais. L’ensemble du projet prévoit l’installation d’un millier de caméras d’ici la fin 2014.

Le Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille est inauguré par le Maire de Marseille, Jean-Claude GAUDIN, en présence du Ministre de l’Intérieur, Manuel VALLS.

Pour le Maire de Marseille : “L’attente de nos concitoyens est grande ; elle nécessite plus que jamais de garder le cap et appelle un engagement sans faille. J’espère sincèrement que les résultats que nous obtiendrons pour accroître la sécurité et la confiance des marseillais seront à la hauteur des efforts que nous déployons. Nous le savons tous ici, seule cette vision partagée des enjeux de sécurité et la force de l’ordre républicain qu’elle sous-tend, pourront être les garants d’une méthode au service d’une action publique forte, capable de restaurer le lien de confiance avec les habitants“.

 
 

Vidéos