Le Maire de Marseille devant la presse : "2013 sera une année exceptionnelle mais pas une année parenthèse" Imprimer Envoyer
Lundi, 21 Janvier 2013

Près de 250 journalistes, locaux, correspondants dans notre ville des media nationaux et internationaux, ont répondu à l’invitation du Maire de Marseille, Jean-Claude GAUDIN, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux qui s’est déroulée au Pavillon M.

 

Pour le Maire de Marseille : “L’année 2013 sera une année exceptionnelle“. Après avoir félicité les marseillais pour avoir assuré l’immense succès de la fête d’ouverture de Marseille-Provence 2013, Jean-Claude GAUDIN a retenu plusieurs messages :

“Le premier enseignement de la fête c’est que nous étions prêts, nous sommes prêts et nous serons prêts. Le Vieux-Port était prêt, le J1 était prêt, la Tour Panorama de la Belle-de-Mai était prête, le Pavillon M était prêt“. Il a ensuite énuméré les réalisations à venir dans les prochaines semaines et qui seront au rendez-vous en temps voulu.

“Le deuxième message de la fête d’ouverture, c’est le formidable élan des marseillais et des provençaux (il y avait aussi des parisiens et des étrangers) pour voter avec leurs pieds contre le “Marseille Bashing“ et pour le vrai visage de leur ville“. Ils étaient heureux d’être là, en famille et avec les amis, là où ils ne venaient plus, là où ils avaient peur, là où ils désespéraient de Marseille.

Le troisième message, c’est que la presse n’a pas déparlé de cette grande fête d’ouverture, mais l’a également vécue avec enthousiasme et en a bien exprimé le sens“.

Mais 2013 ne sera pas une année parenthèse. La priorité demeure le développement économique, qui doit tirer le développement social, particulièrement indispensable à Marseille. Grâce à 2013, la culture va tirer l’économie et l’événementiel va tirer la culture. “Nous avons voulu 2013 pour que ce soit un appel d’air pour le tourisme, pour les investisseurs, pour les entreprises et pour les nouveaux habitants“.

Avant de se livrer au jeu des questions-réponses, le Maire de Marseille a conclu son propos sur la Métropole : “Il y aura le projet qui se développe autour de la création d’une structure métropolitaine. Marseille-Provence 2013 s’est révélée être un véritable laboratoire, un modèle d’efficacité. Fédérant 96 communes et plus de 1.800.000 habitants, elle s’est constituée sans contrainte, mais avec la détermination commune de rassembler les volontés et les énergies vers le même objectif C’est la méthode que le Gouvernement doit poursuivre pour créer la Métropole. C’est ainsi que pourra naître, autour de Marseille, un vaste territoire de projets communs, appelé à favoriser le développement économique, social et culturel, de ce territoire, au service d’une meilleure qualité de vie pour tous les habitants“.

 
 

Vidéos